La toilette du nouveau-né et du nourrisson

Le bain quotidien ne s’impose pas. Température de l’eau entre 37° et 38°. Une chaleur agréable régnera dans la pièce. Inutile d’être en nage pour laver votre bébé! Une certaine froidure n’est pas un obstacle. Il suffit de ne pas traîner au moment du séchage et de disposer pour cela d’un drap de bain moelleux et ample.

Vous choisirez le moment de la journée qui vous convient le mieux. Si, à l’instant de le mettre dans l’eau, bébé montre des signes de faim, vous n’hésiterez pas à d’abord lui donner à manger.

Le bain n’a pas de propriété calmante. Au cours des trois premiers mois de vie, les soirées sont souvent difficiles à gérer: vous aurez souvent l’impression que bébé a mal au ventre, qu’il est inconfortable et inconsolable. En fait, il est simplement «hyper-éveillé», il est impatient,  il est tout le temps en demande de quelque chose, il veut du mouvement, il veut sucer, grignoter, il veut vos yeux, vos mains, votre écoute, il a l’air insatisfait quoi que vous fassiez: le bain va le satisfaire et vous apaiser…

Certains nourrissons mettent deux mois et plus – c’est rare – avant apprécier le bain!

Savon: vous choisirez un savon fait à partir d’huiles végétales (olive, …) et en brique, type savon de MARSEILLE (Alep®, Sunlight®, Le Chat®) pour le corps et la tête. Pas de nécessité de recourir à une formule shampoing!

La tête peut aller dans l’eau, y compris les oreilles.

Le savonnage à mains nues plutôt qu’avec un gant de toilette vous donne l’occasion de mieux ressentir la douce intimité qui vous lie à lui.

Le nouveau-né ne transpire pas de son corps, il transpire uniquement de la tête, du cou, des mains et des pieds. Durant les premiers mois, comme il vit pratiquement tout le temps couché, la tête se salit rapidement (régurgitations dans le lit, frottement contre les vêtements des adultes, …). Quand vous lui lavez le crâne, allez-y donc franchement, ne craignez pas de passer sur toute la surface du crâne, y compris sur la zone membraneuse en forme de losange, située au sommet du crâne et appelée fontanelle antérieure: elle est solide comme le cordage d’une raquette de tennis! Sans quoi, il se formera sur le crâne des dépôts grisâtres, appelés erronément « croûtes de lait » et qui sont, en réalité, de la «crassite», une mixture faite de transpiration et de saleté…

Les produits moussants sont totalement prohibés et à tout âge!

 

Après le bain:

Il faut bien sécher le fond des plis (cou, creux axillaires, creux inguinaux) pour éviter que ne s’y développent des rougeurs. L’air chaud d’un sèche-cheveux utilisé de façon prudente est très efficace.

Si rougeur et humidité s’y développent, l’application d’éosine aqueuse 2% est recommandée.

Ne tentez pas de décalotter le petit garçon: cela se fera tout seul.

Chez les petites filles, vous pouvez essuyer avec un gant de toilette l’intérieur des grandes lèvres: il s’y infiltre facilement savon et selles.

Nintroduisez rien dans les oreilles, «qui soit plus étroit que le coude». La cire produite par le conduit auditif s’élimine toute seule. Coton tige proscrit: vous repoussez plus de cérumen que vous n’en retirez.

Ne ramonez pas son nez : la ouate roulée en cigarette, le coton tige et le mouche-nez (mouche-bébé) sont déconseillés. Bébé déteste ces intrusions et s’agite: au mieux vous irritez ses muqueuses nasales, au pire vous risquez de le blesser. En revanche, même en l’absence de rhume, le sérum physiologique est toujours le bienvenu! Et instillez dans les narines plus que quelques gouttes à la fois!

Ne coupez pas les ongles des mains, rongez-les… Une petite entaille faite avec une paire de ciseaux ou un coupe-ongle peut être cause d’une infection.

Evitez les cosmétiques (laits de toilette, savonnettes, …) même si la peau est souvent sèche au cours des premières semaines. C’est l’alimentation de qualité qui va hydrater la peau et lui donner toute sa souplesse.

Les cosmétiques contiennent souvent des parfums (facteurs d’allergie), des parabènes (conservateurs antibactériens et antifongiques) et/ou du phenoxyéthanol (conservateur bactéricide, peut provoquer de l’eczéma): ces deux derniers produits traversent la peau et pourraient activer les récepteurs œstrogéniques, c’est pourquoi ils sont accusés d’être des «perturbateurs endocriniens».

L’odeur naturelle de Bébé est tellement meilleure!

Le cordon

«L’Acné» du nourrisson

Les vêtements

Quelle couche choisir ?

Soins des fesses et parties génitales

Température de l’habitation

Le sommeil de l’enfant

Accessoires et portage

“Les sorties”

Les voyages

Et le plus important…