Muguet

Clinique:

Le candida albicans est un champignon de type levure : nous en avons tous sur notre peau et nos muqueuses. Il lui arrive de proliférer de façon anormale dans la bouche du nouveau-né ou du nourrisson: il forme alors des taches blanches et des réseaux blancs en relief sur fond rouge qui envahissent la langue, la face interne des lèvres, les muqueuses des joues, le voile du palais, la luette. Ces éléments sont adhérents aux surfaces qu’elles recouvrent. Vous entendrez parler de muguet ou d’infection à candida.

Si le muguet est étendu, il peut gêner le nouveau-né au cours des tétées, tant au sein qu’au biberon, et même déclencher pleurs et agitation.

Tableau diagnostic : bébé présente des « points blancs » dans la bouche et des « points rouges » sur les fesses, et il pleure quand il avale et quand « il fait dans sa couche ».

Dans la bouche, il ne faut pas confondre les taches blanches très adhérentes du muguet avec les grumeaux de lait surtout présents chez les bébés qui régurgitent : les grumeaux s’en vont au moindre contact.

Attention de ne pas prendre pour du muguet le lait qui forme parfois un enduit blanc épais sur la langue un peu râpeuse du nourrisson. Lorsqu’il y a du muguet sur la langue, il doit nécessairement y en avoir sur le palais, la face interne des lèvres et des joues…

Les petits points de couleur blanc nacré visibles au milieu du palais chez certains nouveau-nés sont de minuscules concrétions de cellules épithéliales. Elles sont appelées « perles d’Ebstein ». Ces « perles » garnissent parfois les gencives: il ne s’agit ni de muguet ni… d’ébauches dentaires.

 

Causes du muguet:

– L’origine en est souvent maternelle. Avant ou après l’accouchement, une simple colonisation vaginale à candida albicans peut se tranformer en infection à candida.

– Tant chez l’enfant que chez l’adulte, la prise d’antibiotique favorise l’éclosion d’infection mycotique: chez la mère elle augmente le risque d’infection vaginale à candida albicans, et chez l’enfant elle augmente le risque de muguet et de dermatite fessière à candida.

– Chez un nourrisson fréquentant une communauté d’enfants, la cause peut en être une contamination par la sucette ou le biberon d’un enfant déjà infecté par le candida.

 

Traitement:

– Il faut d’abord se soucier de l’hygiène des mains : vous les laverez avec du savon de Marseille.

– Vous rincerez, trois à quatre fois par jour, la bouche de bébé à l’aide d’une compresse trempée dans du bicarbonate de soude dilué (une cuillère à café dans un verre d’eau).

– Si cela ne suffit pas, vous administrerez un antimycotique par voie orale, soit par instillation dans la bouche de pipettes de Nystatine®, soit par badigeonnage de la bouche avec une petite noisette de Daktarin® (miconazole) gel oral appliquée sur le bout d’un index.

– L’application de Violet de Gentiane est une autre option.

Mesures d’hygiène annexes: vous laverez les jouets mis en bouche par votre enfant et vous nettoierez à l’eau chaude les sucettes et les tétines des biberons.

Attention: le muguet est très contagieux d’un nourrisson à l’autre.